Un peu d'histoire...

SPM3C’est en 1875 que le gouvernement, soucieux de contrôler les services d’incendie communaux, à prévu dans le département la désignation d’un agent placé sous l’autorité du préfet : l’inspecteur du « service des sapeurs-pompiers ». Devenu « Inspecteur des Services d’Incendie et de Secours » en 1925, il bénéficiera par la suite d’une structure qui successivement portera l’appellation de Service Départemental de lutte d’incendie puis de Service Départemental de Protection d’Incendie et enfin de Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS).

C’est la loi du 3 mai 1996 qui va réellement donner au Service Départemental d’Incendie et de Secours sa dimension actuelle en le dotant d’une double gouvernance opérationnelle et administrative confiées respectivement au Préfet du département et au Président du conseil d’administration, organe délibérant du nouvel établissement public spécialisé.

 

SPM1

L’objectif essentiel de la réforme était d’assurer une qualité de service équivalente dans toutes les communes face aux risques encourus.

Cette structure est destinée à intégrer par transferts les services d’incendie des communes et des EPCI.

Dans les Alpes-Maritimes, les premières conventions de transfert ont été signées avec effet au 1er janvier 2000, la majorité d’entre elles sont intervenues avec effet au 1er janvier 2001.

 

 

  En 2018, le SDIS06 représente :

  • 76 Centres d'Incendie et de Secours (CIS)
  • 1289 Sapeurs-Pompiers Professionnels (SPP)
  • 466 Personnels Administratifs Techniques et Spécialisés (PATS)
  • 3023 Sapeurs-Pompiers Volontaires (SPV)

Il constitue un des tous premiers SDIS de catégorie A en France qui assure plus de 119000 interventions.

 

 SPM2